Italie: l’interdiction de la FIV avec tiers donneur est contraire à la constitution

Publié le : 11 avril 2014

 Ce mercredi 9 avril 2014, la Cour constitutionnelle italienne a jugé que la fécondation in vitro (FIV) avec tiers donneur était contraire à la constitution. Cette interdiction  était contenue dans une loi Italienne, la « loi 40 », adoptée en 2004 sous le gouvernement de Silvio Berlusconi. En 2008, c’est l’interdiction du diagnostic préimplantatoire qui a été levée par un tribunal administratif de la région du Latium. 
Seule reste donc en vigueur, dans la loi 40, l’interdiction de la FIV avec tiers donneurs pour les familles mono-parentales et les couples de même sexe. 

<p> AFP 09/04/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres