Italie : de plus en plus de médecins refusent de pratiquer des IVG

Publié le 23 Avr, 2008

Selon un rapport du ministère italien de la Santé, près de 70% des gynécologues italiens refusent de pratiquer des interruptions volontaire de grossesse (IVG).

Rappelons que l’avortement a été légalisé en Italie en 1978 mais qu’une clause d’"objection de conscience" a été introduite dans le texte de loi.

Entre 2003 et 2007, le nombre de gynécologues refusant de pratiquer les IVG est passé de 58,7% à 69,2%. Du côté des anesthésistes, le taux de refus est passé de 45,7% à 50,4%.

Quant aux avortements, leur nombre est en baisse : entre 2006 et 2007, les IVG sont passées de 131 018 à 127 038, soit un recul de 3%.

Romandie.com 22/04/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres