Israël versus Angleterre : deux visions du droit à la vie

Publié le 1 Juil, 2021

Le ministre israélien de la Santé a demandé au secrétaire d’État à la Santé et aux Affaires sociales du Royaume-Uni le transfert d’Alta Fixsler en Israël pour qu’elle puisse continuer à bénéficier des soins nécessaires à sa survie (cf. Royaume-Uni : un juge décide de l’arrêt des soins d’une petite fille contre l’avis des parents). David A. Chesley de la faculté de droit de l’université Régent rappelle que « ses parents cherchent simplement à retourner dans leur pays d’origine, où ils se prévaudront de soins médicaux sans frais pour le Royaume-Uni ». Pour lui, l’hôpital ne peut donc pas prétendre que « le droit à la vie d’Alta entre en conflit avec d’autres intérêts publics ».

« Sans protéger le droit à la vie, une société ne peut protéger aucune autre des libertés », soutient David A. Chesley. Par ailleurs, « mettre fin à son soutien de vie violerait la liberté religieuse de sa famille et montrerait un mépris pour les lois de son pays d’origine ». Il explique que la législation israélienne, en adéquation avec la foi des parents, prohibe la cessation de l’assistance vitale des patients ayant une espérance de vie supérieur à six mois. Or, un médecin a estimé l’espérance de vie d’Alta de 6 à 8 ans. Pourtant, « [la Cour Haute Cour britannique] n’était pas d’accord pour dire que la petite Alta pouvait être présumée être membre de la même foi religieuse que ses parents, mais elle a laissé entendre qu’elle devrait plutôt être traitée de façon neutre (c’est-à-dire comme une personne sans foi) et que son bien-être objectif devrait être évalué par ses médecins ».

Source : ECLJ, Alta Fixsler : Une nouvelle affaire “Charlie Gard” ?, David A. Chesley (24/06/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

17_trisomie21
/ Diagnostic Prénatal

DPN : Un médecin accusé de “négligence” est acquitté

La mère a déclaré que s’ils avaient su que leur fille, née en 2011, était trisomique, elle aurait décidé d’avorter ...
Le Laos autorise la GPA et l’avortement
/ IVG-IMG, PMA-GPA

Le Laos autorise la GPA et l’avortement

Une nouvelle loi autorise la maternité de substitution et l’avortement, au Laos. Selon le ministère de la Santé, le nouveau ...
Carte d’identité en Argentine : H, F ou "X"
/ Genre

Carte d’identité en Argentine : H, F ou “X”

Il existe désormais 3 catégories possibles pour identifier le sexe du détenteur de documents d’identité : "masculin", "féminin", ou "X" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres