Israel: ouverture d’un débat sur le suicide assisté

Publié le : 23 juin 2014

En Israël, un débat houleux vient des s’ouvrir sur le suicide assisté. Et pour cause, le Comité ministériel vient d’approuver un projet de loi qui permettrait aux médecins de prescrire des médicaments mortels aux citoyens israéliens à qui il resterait moins de 6 mois à vivre.

 

Le projet est soutenu par une majorité du Knesset, le Parlement de l’Etat d’Israël et par l’opinion publique israélienne. Cependant, ce n’est pas le cas des chefs religieux comme le grand rabbin Ashkenazi David Lau pour qui « un médecin peut être un guérisseur, mais lorsqu’il est incapable de guérir, il n’a pas le pouvoir de tuer ». Il estime qu’un médecin peut donner des médicaments contre la douleur, à des doses importantes qui pourraient avoir pour effet la mort du patient, mais un médecin ne peut pas tuer.

<p>Bioedge<small> (Michael Cook)</small> 20/06/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres