Israël : il demande la destruction de son sperme après sa mort, sa soeur autorisée à l’utiliser

Publié le 28 Oct, 2019

Dans une décision sans précédent, la cour des affaires familiales de Krayot, dans le nord d’Israël, a autorisé l’utilisation à titre posthume du sperme d’un homme décédé, malgré sa demande de destruction.

 

L’homme, un contre-ténor, est décédé des suites d’un cancer. Avant de commencer la chimiothérapie, il avait congelé une partie de son sperme. Au moment de sa mort, la seule sœur de cet homme a découvert qu’elle était infertile et a cherché à utiliser le sperme congelé de son frère via une mère porteuse pour assurer une « continuité de la lignée familiale ». Elle a alors découvert que le sperme de son frère était sur le point d’être détruit, celui-ci ayant signé une clause à cet effet en cas de décès.

 

La famille a interjeté appel et la cour des affaires familiales de Krayot, malgré l’opposition de l’État, l’a autorisée à utiliser le sperme du défunt dans le cadre d’une GPA.

Times of Israël (28/10/2019)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres