Israël : 75% des demandes de DPI visent à sélectionner des foetus masculins

Publié le : 24 novembre 2014

Selon l’Israeli National Institute for Health Policy Research, 75% des Israéliens recourant au diagnostic préimplantatoire, le font dans la perspective d’être sûrs d’avoir un garçon, plutôt qu’une fille. Pour la population Arabe Israélienne, 100% des demandes de DPI le sont pour obtenir un fœtus mâle. 

 

A l’origine, en Israël, la procédure de diagnostic préimplantatoire était réservée aux parents susceptibles de transmettre une maladie génétique liée au sexe. Mais en 2005, il a été décidé que les parents qui avaient au moins quatre enfants du même sexe, pourraient également y avoir recours. Les demandes font ensuite l’objet d’un examen par un Comité qui détermine si les couples pourront ou non bénéficier de la procédure. 

<p>Israelhayom.com 23/11/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres