Irlande: la législation sur l’avortement contestée devant l’ONU

Publié le : 15 novembre 2013

 Amanda Mellet, une femme Irlandaise de 38 ans dont le foetus était atteint d’une malformation mortelle du coeur a déposé une requête devant le Comité des droits de l’homme de l’ONU (Organisation des Nations Unies) pour dénoncer la législation actuellement en vigueur dans le pays. Depuis juillet 2013, en Irlande, l’avortement est autorisé en cas de risque pour la vie de la mère (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 31 juillet 2013). 
Ainsi, par cette affaire, elle souhaite « accroître la pression internationale sur Dublin et ainsi permettre un élargissement du droit à l’avortement » pour l’autoriser également en cas d’anomalie du foetus. 

<p> Journalmetro.com 13/11/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres