[Interview] de Jean-Marie Le Méné sur la campagne « Chère future maman »

Publié le : 24 mars 2014

La campagne internationale « Chère future maman » lancée pour la journée Mondiale de la trisomie 21, le vendredi 21 mars, a connu un large succès. La vidéo produite par une dizaine d’associations a été vue plus de 4 millions de fois à ce jour. Cette vidéo a été relayée sur de nombreux médias, nationaux et internationaux, tels que tf1.fr, Marie-Claire.fr, le Point.fr le huffingtonPost.co.uk, le DailyMail.co.uk, etc…

En France, la Fondation Jérôme Lejeune y a participé activement. Son président, Jean-Marie Le Méné répond aux questions du journal La Croix. « L’idée est de rompre avec les schémas de pensée habituels sur la trisomie 21, qui conduisent trop souvent au dépistage et à l’avortement », explique-t-il. Les trois caractéristiques de cette vidéo qui ont conduit à son succès sont : un message résolument positif, montrant que les personnes trisomiques peuvent être heureuses, un message donné par les personnes trisomiques elles-mêmes, un message adressé aux mères et aux médecins. Jean-Marie Le Méné exprime son agréable surprise face à l’engouement suscité par cette vidéo, dans le « contexte actuel d’eugénisme ».

Pour favoriser « concrètement » l’accueil des enfants trisomiques, M. Le Méné voit deux pistes : l’implication de la société, d’une part, rappelant que ces enfants sont heureux s’ils ont trouvé une place dans la société, qui leur donne une « reconnaissance ». D’autre part, il encourage à soutenir la recherche « qui avance ! ». La Fondation Jérôme Lejeune est actuellement engagée dans 3 essais cliniques destinés à « améliorer les capacités cognitives des personnes atteintes de trisomie ».

<p> La Croix (Marine Lamoureux) 21/03/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres