Interdit aux Etas-Unis, un test génétique de la société 23andMe autorisé au Royaume-Uni

Publié le : 3 décembre 2014

En 2013, les autorités américaines (FDA – Food and Drug administration) ont ordonné à la société 23andMe de ne plus commercialiser des kits de test ADN présentés comme capable de déterminer (et non diagnostiquer) les risques associés à certaines maladies – Parkinson, la mucoviscidose, la drépanocytose ou encore certains cancers comme le cancer du sein – à partir d’un examen de la salive (Cf. Synthèses de presse Gènéthique du 26/11/2013 et du 10/12/2013). Et pour cause, la FDA n’est jamais parvenu à obtenir avec certitude que la société 23ansMe avait cliniquement validé le test pour les usages avancés. 

 

Malgré cette interdiction, la société 23andMe persévère. En effet, ce même test est aujourd’hui commercialisé au Royaume-Uni. Il est vendu 125£ soit environ 128 euros. La presse anglophone précise que si cette commercialisation est possible au Royaume-Uni, c’est parce que le test n’est pas présenté comme étant à même de diagnostiquer les maladies. Ainsi, « il ne nécessite pas l’approbation de l’agence de contrôle médicale du pays ». Cependant, le ministre de la Santé britannique a tenu à inciter les citoyens britanniques à « bien réfléchir » avant d’utiliser le test génétique, en soulignant qu’« aucun test n’est sûr à 100% ». 

 

Mark Thomas, professeur de génétique évolutive à l’University College de Londres, précise que la technologie « est là, [les sociétés technologiques] s’y mettent et rien n’inversera la situation ». Ce qui n’empêche pas de se poser un certain nombre de questions, aussi il ajoute : « Ces entreprises sont-elles responsables ? Les informations qu’elles donnent sont-elles scientifiquement correctes et sont-elles fournies de manière responsable ? La génétique est confuse et compliquée. Si les gens s’attendent à ce que les tests prévoient l’apparition de telle ou telle maladie, alors il faut qu’ils sachent que c’est rarement le cas ». 

 

<p>Belfasttelegraph.co.uk (02/12/2014) - Courrierinternational.com (Judith Sinnige) 02/12/2014 - Theguardian.com (Samuel Gibbs) 02/12/2014 - independant.co.uk (Charlie Cooper) 02/12/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres