Infertilité masculine et cancer de la prostate : des causes communes ?

Publié le 26 Sep, 2019

Une étude suédoise publiée dans le British Medical Journal renforce l’hypothèse selon laquelle infertilité et cancer de la prostate auraient des causes communes. En étudiant les données de santé d’hommes suédois devenus père entre 1994 et 2004 et parmi eux ceux confrontés à un diagnostic de cancer dans les 20 ans suivant cette naissance, les chercheurs ont conclu que les hommes ayant « eu recours à des techniques d’assistance médicale à la reproduction avaient un risque significativement plus élevé de cancer de la prostate que ceux qui étaient devenus pères de façon naturelle » : chez ces derniers 0.28% se sont vus diagnostiquer un cancer de la prostate, 0.37% chez ceux ayant eu recours à une fécondation in vitro et 0.42% chez ceux ayant eu recours à une fécondation in vitro avec ICSI (injection directe d’un spermatozoïde dans l’ovule, technique « utilisée pour les hommes avec les formes les plus sévères d’infertilité »). Ainsi le risque augmente de 30 à 60 %, ce qui justifierait un dépistage précoce du cancer de la prostate chez les hommes concernés. Toutefois, cette dernière recommandation est controversée.

 

Concernant le mécanisme en jeu, les chercheurs évoquent des « anomalies sur le chromosome Y » qui pourraient jouer un rôle, sans que rien ne soit encore élucidé.

 

 

AFP (26/09/2019) –    L’infertilité masculine et le cancer de la prostate pourraient avoir des causes communes (étude)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres