Indiana: le gouverneur signe l’ “Abortion reversal bill”

Publié le 30 Avr, 2021

Dans l’état d’Indiana, aux Etats-Unis, les médecins auront désormais l’obligation d’informer les femmes qu’elles peuvent changer d’avis au cours d’un avortement médicamenteux. Cette pratique implique la prise de deux comprimés. Lorsque le deuxième n’a pas encore été pris, la femme peut encore faire marche arrière si elle le souhaite, et prendre un autre médicament à la place du deuxième comprimé, pour « arrêter le processus d’avortement » et aider la grossesse à se maintenir (cf. IVG médicamenteuse : un processus irréversible ?).

Six états américains ont déjà mis en place une obligation d’information similaire. En Indiana, le projet de loi « abortion reversal bill » a été voté il y a deux semaines. Le gouverneur républicain Eric Holcomb a signé la mesure jeudi. Elle prendra effet à partir du mois de juillet.

 

Sources : Washington Times (29/04/2021) – Photo : Pixabay\DR

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres