Inde : la vie d’un enfant atteint de trisomie 21 sauvée par la Cour Suprême

Publié le 27 Fév, 2017

En Inde, la Cour Suprême « a refusé d’autoriser une femme enceinte de 26 semaines à avorter au motif que son fœtus était atteint de trisomie 21 ». « Nous avons une vie entre nos mains », a-t-elle déclaré, et selon le rapport de la commission médicale, la vie de la mère, âgée de 37 ans, n’est pas en danger.

 

Dans ce pays, l’avortement est autorisé jusqu’à 20 semaines de grossesse. Le concept d’ « interruption médicale de grossesse » possible jusqu’à la naissance en France, n’existe pas en Inde.

 

Toutefois, la même Cour a autorisé début février une femme de 22 ans à mettre fin à sa grossesse, car sa vie était menacée ; une autre autorisation a été donnée pour un enfant non viable.

The Indian Express (28/02/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Genre : Juristes pour l’enfance saisit la justice contre la HAS
/ Genre

Genre : Juristes pour l’enfance saisit la justice contre la HAS

L’association Juristes pour l’enfance demande en justice la modification de la composition du groupe de travail « Parcours de transition ...
Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres