Inde : des mesures pour inciter la naissance de petites filles

Publié le 10 Mar, 2008

Le 3 mars dernier, le gouvernement indien a annoncé qu’il verserait 5 000 dollars aux mères qui donnent naissance à une fille. Cette mesure vise à limiter le nombre d’infanticides et d’avortements sélectifs. Baptisé "Déesse de la prospérité" le programme prévoit d’étaler le versement de la subvention sur 18 ans (cf Synthèse de presse du 06/03/08). Le gouvernement espère ainsi sauver 100 000 filles à naître en 2009.

En Inde, on compte, en moyenne, 927 petites filles pour 1000 garçons et, dans l’Etat du Penjab, ce chiffre passerait à 798 filles pour 1000 garçons. L’ONU parle de "60 millions de filles manquantes en Inde". En 1994, les autorités ont interdit aux médecins de révéler le sexe du fœtus lors des échographies, mais la pratique de la détermination prénatale reste de mise. En 2006 et 2007, plusieurs dizaines de cadavres féminins ont été retrouvés près d’un hôpital du Penjab et à proximité d’une clinique de New Delhi.

Rappelons qu’en Inde, la tradition veut que le fils  reçoive et transmette l’héritage et que ce soit lui qui s’occupe des parents jusqu’à leur mort. La femme, elle, part vivre dans sa belle famille en échange d’une dot.

Dans un premier temps, ce programme sera destiné aux familles les plus défavorisées, mais les associations peinent à croire à l’efficacité de la mesure. La ministre à la Condition des femmes espère en l’efficacité de cette mesure et répond à ses détracteurs : "vous préféreriez que d’autres bébés filles soient assassinées?".

Le Monde (Julien Bouissou) 07/03/08 – Le Quotidien du Médecin (Renée Carton) 10/03/08 – Yahoo.com 10/03/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres