Inde : des mesures contre l’avortement sélectif

Publié le 21 Nov, 2007

L‘état indien d’Haryana a condamné le Dr S.N. Davantari à deux ans de prison et une amende de 5 000 roupies pour avoir révélé le sexe d’un enfant non-né.

Face au déséquilibre démographique grandissant, dû à l’avortement sélectif largement pratiqué en Inde, le gouvernement a décidé de prendre des mesures sévères à l’encontre des cliniques équipées d’appareil permettant de déceler le sexe d’un enfant in utero et des cliniques pratiquant l’avortement.

Bio Edge 21/11/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres