Incidents en augmentation, trois stérilets sont retirés du marché

Publié le 29 Nov, 2019

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a indiqué jeudi qu’elle suspendait la mise sur le marché de trois stérilets : Ancora, Novaplus et Sethygyn. Ils feront l’objet d’un rappel dans le circuit de distribution et ne seront plus posés. Une décision de « police sanitaire », explique l’Agence, qui entrera en vigueur le 18 novembre prochain.

 

En cause, « l’augmentation de cas de rupture lors de leur retrait et d’expulsions spontanées d’une partie ou de la totalité de ces stérilets », explique l’Agence qui met en garde : l’« expulsion de stérilet peut remettre en cause l’efficacité de la contraception et exposer à un risque de grossesse non désirée ».

 

Si les stérilets ont été posés depuis moins de trois ans, l’Agence ne recommande pas leur retrait pour autant elle conseille aux femmes de « rester attentives aux signes pouvant évoquer une expulsion ». En cas de suspicion d’expulsion du dispositif intra-utérin, l’ANSM suggère d’utiliser « une autre méthode de contraception jusqu’à la consultation d’un professionnel qui s’impose » et, en cas de rapport dans les 5 derniers jours, l’utilisation de la pilule du lendemain (cf. En France, un recours stable à la “contraception d’urgence” ? et Fallait-il encore étendre les conditions de mise à disposition de la pilule du lendemain pour les mineures ?).

 

Chaque année, 20 000 femmes seraient concernées par la pose d’un de ces stérilets.

 

Pour aller plus loin :

Les françaises et la contraception

“J’arrête la pilule” : Une remise en cause de la contraception hormonale

AFP (28/11/2019) – ANSM (28/11/2019) – Stérilets Ancora, Novaplus et Sethygyn : réévaluation de la contraception en raison d’un risque d’expulsion et de rupture lors de leur retrait – Point d’information

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres