Importation de maïs transgénique : l’Europe face aux Etats-Unis

Publié le : 19 avril 2005

En mars dernier, le groupe suisse Syngenta, leader mondial de l’agrochimie, reconnaissait avoir vendu par erreur aux Etats membres de l’Union européenne un maïs génétiquement modifié non autorisé, le BT 10.
Vendredi 15 avril, Bruxelles a décidé d’imposer aux exportateurs américains de gluten de maïs un rapport d’analyse certifiant que le gluten ne contient pas de BT10. La firme doit communiquer dans les prochains jours sa méthode de détection qui sera vérifiée par le Centre commun de recherche. Cette mesure a été jugée "exagérée" par les Etats-Unis qui assure que le BT10 ne présente pas de danger pour la santé, la sécurité et l’environnent.
Pour le moment, les exportations américaines de gluten de maïs sont bloquées. Ce sont 3,5 millions de tonnes de gluten de maïs qui sont exportées des Etats-Unis vers l’Europe chaque année, ce qui représente près de 350 millions d’euros.

Un an après l’entrée en vigueur de la réglementation sur l’étiquetage obligatoire des produits OGM dans l’Union européenne, Greenpeace France se félicite que sur les 80 000 produits alimentaires vendus en France, seule une trentaine contient des organismes génétiquement modifiés.

Libération (Julie Majerczak) 19/04/05

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres