Importation autorisée de cellules embryonnaires humaines

Publié le : 20 septembre 2004

Les ministres de la Santé et de la Recherche ont signé le premier décret de la loi relative à la bioéthique. Ce texte autorise l’importation de cellules souches embryonnaires humaines, dispositif provisoire dans l’attente de la mise en place de l’Agence de biomédecine.

Philippe Douste-Blazy, ministre de la Santé, explique : "Nous estimons en effet que tout devait être fait pour que les chercheurs français spécialisés puissent disposer des autorisations leur permettant de répondre à un appel d’offres européen qui sera clos en novembre prochain". Les ministres de la Santé et de la Recherche donneront les autorisations au cas par cas selon les avis rendus par une commission ad hoc qui se réunira pour la première fois début octobre. Les recherches menées avec des cellules issues d’embryons humains ne doivent pas pouvoir être menées par d’autres voies et doivent être "susceptibles de permettre des progrès thérapeutiques majeurs".

Les lignées de cellules souches embryonnaires proviennent d’embryons conçus in vitro dans le cadre de l’assistance médicale à la procréation.

Le Monde (Jean-Yves Nau) 19/09/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres