Implantation réussie de vagins bioartificiels

Publié le : 16 avril 2014

Des chercheurs mexicains et américains ont publié vendredi dernier (11 avril 2014) dans la revue scientifique The Lancet, les résultats de leurs travaux leur ayant permis d’implanter des vagins fabriqués en laboratoire sur des jeunes filles souffrant d’aplasie vaginale (nées sans vagin).

« C’est la première fois que nous avons réussi à créer un organe entier qui n’était pas à sa place originellement », déclare Anthony Atala, directeur de l’institut de médecine régénérative de Wake Forest et qui a dirigé l’équipe de chercheurs. Les vagins implantés sur quatre jeunes filles âgées de 13 à 18 ans ont été fabriqués à partir de cellules vulvaires (prélevées sur les patientes) ainsi qu’avec des cellules musculaires.

1 femme sur 4 000 est atteinte d’un syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hausser (origine génétique), selon lequel elle naît sans utérus ni vagin. Les interventions ont eu lieu entre 2005 et 2008. Après 6 ans, la publication annonce que les organes implantés « ont un fonctionnement normal » et que potentiellement une grossesse est possible pour ces jeunes filles. Les chercheurs restent néanmoins prudents et souhaitent élargir les essais cliniques.

<p>Le Monde (Hervé Morin) 14/04/2014 – BFMTV (David Namias) 11/04/2014 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres