“Il y a des gens qui demandent l’aide médicale à mourir. Moi, je veux l’aide médicale à vivre”

Publié le 31 Déc, 2019

Au Canada, Johanne Faucher vit au quotidien avec le cancer. En 2013, elle a 46 ans, on lui diagnostique un cancer aux ovaires qui se propage rapidement dans d’autres parties de son corps. « Refusant d’abdiquer contre la maladie, elle prend tous les moyens nécessaires pour s’accrocher à la vie ». Les médicaments utilisés pour la soigner sont prescris pour traiter les mélanomes (cancer de la peau), mais pas le cancer dont souffre Johanne Faucher. Aussi, les 10 000$ de frais mensuels liés à la prise du médicament ne sont pas pris en charge par son assurance privée qui refuse de payer. « Il y a des gens qui demandent l’aide médicale à mourir. Moi, je veux l’aide médicale à vivre. Je ne suis pas prête à partir», explique Johanne Faucher.

La Voix du Sud, Frederic Desjardins (30/12/2019)

Photo : Andrian Valeanu de Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres