Il vit avec un demi-cerveau. Aujourd’hui les médecins conseilleraient l’IMG “par prudence”

Publié le 16 Juil, 2019

Un retraité russe vient de découvrir qu’il vit depuis 60 ans avec un demi-cerveau. Cet ingénieur retraité, ancien militaire, a dû passer un scanner suite à un léger AVC[1]. Les médecins ont découvert avec stupeur que l’homme n’avait pas de cerveau gauche. Les spécialistes estiment que cette anomalie date du stade embryonnaire, probablement causée entre autre par le tabagisme de sa mère. La technologie des années 50 n’avait pas permis de détecter ce problème de développement.

 

Il a par ailleurs été prouvé qu’il était possible de vivre après une hémisphérectomie, -ablation ou déconnexion d’une moitié du cerveau. Cette intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire dans le cadre de certaines pathologies comme l’épilepsie, afin de stopper les crises. Mais dans le cas de cet homme, il s’agirait d’une “malformation” de naissance. Le Dr Anikina, du Burnasyan Federal Medical Biophysical Centre, explique qu’à ce stade de la grossesse, « les fonctions du cerveau de l’embryon ne sont pas encore attribuées à telle ou telle partie » : « alors qu’une moitié était endommagée, la seconde a simplement pris la main sur toutes les fonctions ».

 

« À l’heure actuelle, les médecins auraient probablement conseillé une IMG, par prudence » expliquent les spécialistes qui ont analysé son cas. Pourtant l’ingénieur retraité a servi plusieurs années dans l’armée rouge, avant de travailler en usine. Il est père de deux enfants. « J’ai mené une vie normale, rien ne m’inquiète du tout. »



[1] Accident Vasculaire Cérébral

 

Medisite, Pauline Capmas-Delarue (15/07/2019) – Cet homme a vécu toute sa vie avec un demi-cerveau

Photo : Pixabay/DR

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres