Hybrides : consternation au Royaume-Uni

Publié le 3 Mar, 2008

Au Royaume-Uni, une quarantaine de parlementaires ont exprimé leur “consternation” après que la Haute autorité britannique en fertilisation et embryologie humaines (HFEA) ait délivré deux licences pour créer des embryons hybrides humains-animaux (cf. Synthèse de presse du 22/01/08).

 

Par ailleurs, il est désormais conseillé aux hommes qui ont des embryons congelés de prévenir leur clinique de fertilité si leur relation avec la mère prend fin. Cette mise en garde intervient après qu’une femme se soit fait réimplanter les embryons créés avec son ex-époux (en imitant sa signature) et ait eu deux enfants sans que ce dernier le sache. Les cliniques n’ont en effet besoin que d’une autorisation écrite pour utiliser des embryons congelés.

Telegraph.co.uk (Jonathan Petre, Bonnie Malkin) 03/03/08

Partager cet article

Synthèses de presse

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?
/ Fin de vie

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?

"Au nom de la recherche de l’efficacité", chaque problème, y compris la mort, devrait recevoir une "solution technique" ? ...
« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?
/ Genre

« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?

"Le mineur dont le corps est sain et auquel on propose un parcours médical, est-il en capacité d’appréhender ce que ...
Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle
/ PMA-GPA

Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle

Selon une étude, la FIV avec transfert d’embryons congelés augmenterait le risque d’hypertension artérielle de 74% ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres