[Hommage] Les 20 ans de la mort du Pr. Jérôme Lejeune

Publié le : 3 avril 2014

 L’hebdomadaire Famille Chrétienne dédie cette semaine sa UNE au Pr. Jérôme Lejeune qui, 20 ans après sa mort, « a enfanté des successeurs à travers le monde ».

 

« Médecin par vocation et chercheur par nécessité », comme il se définissait lui-même. Il fut à la fois un médecin, un chercheur et un généticien, qui a travaillé à comprendre les maladies génétiques de l’intelligence, « tout en recevant en consultation des milliers de patients ».

 

Sa découverte de la cause de la trisomie 21, comme anomalie chromosomique, lui donna une renommée internationale. Au printemps 1958, à 31 ans, il découvre la présence d’un chromosome surnuméraire dans le caryotype d’un patient. Il reçu pour cette découverte de nombreuses récompenses scientifiques, dont le Prix Kennedy en 1962. 

 

Plus tard, sa découverte sera utilisée pour le dépistage prénatal qui conduira à des avortements massifs d’enfants trisomiques 21. Le Pr. Lejeune en fut « horrifié » et a toujours déclaré que « la médecine devient folle, si elle s’attaque au patient au lieu de lutter contre la maladie. Le patient, il faut toujours être de son côté, toujours »

 

« Là où beaucoup se sont contentés de faire de la technique, il a fait de la médecine ». Son successeur à la tête du service de génétique à Necker, Arnold Munnich, reconnaît au Pr. Lejeune le souci « de servir le mieux possible les familles » et sa manière « très humaine » de prendre en charge les patients.

 

Un évènement à venir. Mardi 8 avril à 20H une soirée débat aura lieu au collège des Bernardins : « Jérôme Lejeune : une conscience pour la science d’aujourd’hui ? ». Les inscriptions sont encore possibles.

<p> Famille Chrétienne (Noémie Bertin) du  05/04/2014 au 11/04/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres