Greffe: peut-on recréer un rein en laboratoire?

Publié le : 16 avril 2013

Peut-on recréer un rein en laboratoire et le greffer? Tel est le « procédé, encore balbutian » auquel se sont essayés des chercheurs du Massachussetts. Leur idée consiste à « ôter des organes de sujets décédés toutes les cellules, pour ne garder que la structure générale, et repeupler la coquille vide avec des cellules issues de futur transplantés« . 

 

Après être parvenu à évider le coeur d’un rat en 2008 et le « repeupler de certaines cellules cardiaques étrangères« , puis à réaliser l’expérience en 2010 avec des poumons, l’équipe du professeur Harald Ott a souhaité appliquer la même méthode à des reins de rats. Cette expérience a été publiée le 14 avril 2013 dans la revue Nature.

Si le rein obtenu n’est pas parfaitement fonctionnel, les biologistes ont tout de même souhaité « statuer rapidement sur sa viabilité lors d’une connexion à un organisme vivant« . Il a ainsi été greffé, pendant deux heures, à un rat de laboratoire: « aucune coagulation ne s’est initiée – la formation d’un caillot étant l’un des premiers signes de dysfonctionnements attendus« .

 

Pour les chercheurs, l’objectif de cette expérience est de « valider le principe théorique d’une utilisation d’organes quelconques pour la production d’organes transplantables » et « de très nombreuses difficultés techniques et biologiques doivent encore être contournées« .
 

<p>allodocteurs.fr (Florian Gouthière) 15/04/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres