Greffe d’organes : vers une reprise ?

Publié le : 22 avril 2020

L’agence de la biomédecine (ABM), dans un point de situation informe que « des patients en attente d’une transplantation continuent à être greffés malgré le contexte difficile ». Dans les circonstances, la priorité est donnée aux patients « dont l’état est le plus grave » et notamment « les patients en super urgence ». L’Agence informe que « depuis début avril, 86 greffes ont ainsi pu être réalisées: 19 greffes de cœur, 4 de poumons, 57 de foie et 6 greffes de rein ».

 

Sont en cours d’étude, « les diverses modalités » de relance de l’activité de greffe, « ainsi que leur impact concret ». Mais en attendant, « les greffes rénales à partir de donneurs vivants ou décédés sont reportées à une date postérieure, dans l’intérêt des patients ».

 

Un dispositif de « surveillance de la surmortalité » a été mis en place pour « adapter les conseils aux patients » et identifier ceux d’entre eux qui seraient plus à risque. A ce jour, sur « 1 678 patients infectés par le SARS-Cov-2 », on compte « 380 patients transplantés rénaux et 1 298 patients dialysés ». L’agence, qui précise que ces données n’ont qu’une valeur indicative, estime que « la fréquence de l’infection à SARS-Cov2 se situe donc à environ 0,9% des patients transplantés rénaux et 2,6% des patients dialysés sur l’ensemble du territoire » et dénombre « 48 décès chez les patients transplantés rénaux et 209 décès chez les patients dialysés dont la cause est liée au SRAS-Cov2 déclarés à l’Agence de la biomédecine ».

<p>AFP (21/04/2020) - ABM (21/04/2020) - <a href="https://www.agence-biomedecine.fr/Point-hebdomadaire-sur-la-situation-de-l-activite-de-prelevement-et-de-greffe-d-1338">Point hebdomadaire sur la situation de l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie de COVID 19</a></p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres