Grands prématurés : enquête de l’Inserm

Publié le : 13 avril 2004

Le 9 avril dernier, l’Inserm (unité 149) a communiqué les premiers résultats d’une enquête menée sur les grands prématurés, intitulée "Epipage" (étude épidémiologique sur les petits âges gestationnels).
En France, 10 000 grands prématurés (de 22 à 33 semaines) naissent chaque année. L’enquête de l’Inserm (unité 149) porte sur 3673 enfants nés en 1997 et montre que plus l’enfant est prématuré plus le risque de décès est élevé. Tous les enfants nés à 22-23 semaines et 50% de ceux nés à 25 semaines sont décédés. En revanche, 78 % des enfants nés à 28 semaines et 97 % à 32 semaines ont survécu. Les résultats d’une autre étude concernant la santé de ces enfants à l’âge de 2 ans seront rendus en 2005.

L‘étude "Epipage" révèle que 51 % des décès d’enfants prématurés sont "consécutifs à une décision de limiter les soins intensifs" sans préciser les conditions dans lesquelles "ces limitations" ont été menées. La question du maintien en vie, ou non, des grands prématurés sera abordée par la commission parlementaire chargé de l’accompagnement en fin de vie.

Pour en savoir plus :
Site Internet de l’étude "Epipage"
Avis n°65 du CCNE : "Réflexions éthiques autour de la réanimation néonatale"
Le Monde (Sandrine Blanchard) 12/04/04 - Le Quotidien du Médecin 14/04/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres