Grande Bretagne : sondage sur le choix du sexe de l’enfant

Publié le : 12 novembre 2003

La HFEA (Human Fertilisation and Embryology Authority) a annoncé qu’elle recommandera une interdiction de la sélection du sexe de l’enfant, à l’exception des familles présentant un risque d’une maladie génétiquement transmissible.

 

Cette décision fait suite au sondage réalisé auprès de la population britannique selon lequel 80% des anglais sont contre la possibilité de choisir le sexe de son enfant pour des motifs de convenance. Elle estime qu’avoir des enfants est un don et non un choix et qu’une telle sélection pourrait amener à des dérives concernant le profil de leur enfant souhaité.

 

Le Ministre de la santé, John Reid, a déclaré que « le family balancing » ne serait pas toléré.

 

La méthode pour choisir le sexe d’un bébé est de suivre une fécondation in vitro. Un diagnostic des embryons (diagnostic préimplantatoire) « permet » de ne réimplanter dans l’utérus que l’embryon du sexe souhaité et de détruire les autres.

<p>The Guardian 12/11/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres