Grande Bretagne : débat autour du suicide assisté

Publié le 17 Jan, 2005

La justice britannique a relaxé vendredi un homme qui avait aidé sa femme à mourir. Margareth Blackburn qui était en phase terminale d’un cancer avait demandé à son mari de "mettre un terme à sa vie comme un dernier geste d’amour"… Estimant que Brian Blackburn s’était comporté en "mari aimant" la justice a créé un précédent important. 

L‘Église anglicane est divisée sur cette question. L’un des proches de l’archevêque de Cantorbéry ,a ainsi déclaré qu’il y a "des arguments forts de l’ordre de la compassion" en faveur du suicide assisté. Un porte parole de l’Église anglicane affirmait de son côté que l’Église restait "fermement opposé à l’euthanasie".

La Croix (Chloé Leprince) 17/01/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...
Tennessee : « Il n'existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l'identité de genre au lieu du sexe biologique »
/ Genre

Tennessee : « Il n’existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l’identité de genre au lieu du sexe biologique »

Une cour d'appel a statué que le Tennessee ne pratiquait pas de discrimination en n'en autorisant pas à modifier la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres