Grande-Bretagne : créer des ”chimères” homme-animal…

Publié le 10 Jan, 2007

L‘autorité britannique pour la fertilisation et l’embryologie humaine (HFEA) doit rendre demain son avis sur la création d’embryons hybrides humains-animaux. Ces "chimères" seraient obtenues à partir d’ADN humain injecté dans un ovule de vache ou de lapin énucléé. Cet ovule contiendrait alors un noyau humain et des traces de matériel génétique animal. Il s’agit donc de faire du clonage humain-animal.

Le gouvernement britannique, dans un rapport adressé au Ministère de la Santé au sujet de la révision de la loi sur la fertilisation et l’embryologie humaines, avait proposé d’interdire la création d’embryons humains hybrides. Cette proposition se basait sur les réticences formulées par l’opinion publique. Mais, selon le premier ministre Tony Blair, la position du gouvernement pourrait évoluer.

La création de "chimères" a été envisagée pour contourner le "manque" d’ovocytes humains disponibles pour la recherche. Les scientifiques qui souhaitent créer ces "chimères" font valoir qu’elles permettraient d’avancer dans la recherche de traitements pour certaines maladies dégénératives…

Relayant l’information, la BBC réalise un sondage sur la création d’embryons hybrides. Pour voter, rendez vous sur le site Internet de la BBC : http://news.bbc.co.uk/1/hi/health/6230945.stm

BBC News 05/01/07 – Matinternet 05/01/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Fin de l’anonymat des donneurs : la crainte des « familles LGBTQ » aux Etats-Unis
/ PMA-GPA

Fin de l’anonymat des donneurs : la crainte des « familles LGBTQ » aux Etats-Unis

La fin de l'anonymat des donneurs supposerait que « les liens biologiques sont importants pour créer des familles » ...
Etats-Unis : un juge texan autorise une femme à avorter
/ IVG-IMG

Etats-Unis : un juge texan autorise une femme à avorter

Le 7 décembre, un juge du tribunal de district du comté de Travis, au Texas, a autorisé une femme à ...
Nigeria : des étudiants vendent leurs gamètes pour « survivre à la situation économique »
/ PMA-GPA

Nigeria : des étudiants vendent leurs gamètes pour « survivre à la situation économique »

Afin de « survivre à la situation économique », des étudiants nigérians vendent leurs gamètes, utilisés ensuite dans le cadre de FIV ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres