Grande Bretagne : 500 000 participants pour la biobank

Publié le : 26 avril 2010

La biobank anglaise, lancée en 2007 pour trouver les moyens de lutter contre des maladies telles que le cancer ou l’arthrite (Cf. Synthèse de presse du 27/11/06) est l’un des projets de santé les plus importants du pays : il vise à étudier les gènes, les styles de vie et la santé de personnes volontaires sur une période de 30 ans. Les chercheurs affirment avoir bientôt atteint leur objectif de participation d’un demi million de personnes. Les participants fournissent des informations sur leur situation et sont soumis à plusieurs mesures : tension artérielle, poids, fonctionnement des poumons, masse osseuse, prélèvements d’échantillons de sang, d’urine et de salive. Les résultats sont analysés et les volontaires surveillés : l’objectif est d’essayer d’améliorer la santé des générations futures. Les échantillons sont gardés dans une immense banque de stockage construite à cet effet et seront vérifiées à l’aune des conditions de santé des participants durant les prochaines années et décennies.

"Nous essayons vraiment de comprendre pourquoi il en est ainsi quand certains d’entre-nous, à partir de 40 ans et plus, développent des maladies comme le cancer, une affection cardiaque […] la démence, et nous voulons vraiment comprendre quels sont les nouveaux facteurs de risque afin de voir comment empêcher le développement de ces maladies" explique le Dr. Tim Sprosen, directeur scientifique à la biobank. Ce projet suscite des critiques : certains affirment que l’information ne peut être sûre, et que, bien qu’anonyme, elle pourrait être exploitée par des industries pharmaceutiques. Pour le Dr. Helen Wallace du groupe GeneWatch, "c’est une mauvaise idée pour la santé". Selon elle, "prédire des maladies aux gens à partir de leur patrimoine génétique n’est pas une stratégie utile pour la santé et cela va entraîner un marketing de la peur".

News.bbc.co.uk (Keith Doyle) 24/04/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres