Grande Bretagne : 1ère banque de cellules souches embryonnaires

Publié le 21 Mai, 2004

La Grande-Bretagne a ouvert, mercredi 19 mai, la première banque nationale de cellules souches embryonnaires. Cette banque a accueilli deux lignées de cellules souches embryonnaires développées au King’s College de Londres et au Centre pour la Vie de Newcastle.

La banque a pour but de stocker, caractériser, cultiver les cellules souches et les distribuer aux chercheurs du monde entier.

Rappelons que la Grande-Bretagne a été le premier pays à autoriser le clonage d’embryons humains pour la recherche. L’an dernier, le Parlement européen s’est prononcé contre la création d’embryons pour la recherche et en faveur de la limitation de l’utilisation des cellules souches. Aux Etats-Unis, le président George W. Bush s’efforce de limiter ce genre d’expériences.

Le Nouvel Observateur (Cécile Dumas) 19&21/05/04 – Edicom 21/05/04 – Courrier International 24/05/04

Partager cet article

Synthèses de presse

Thérapie cellulaire allogénique : des milliers de traitements produits à partir d’un patient

Thérapie cellulaire allogénique : des milliers de traitements produits à partir d’un patient

Un essai clinique de phase I visant à évaluer une thérapie cellulaire mettant en œuvre l’approche allogénique va débuter au ...
07_recherche2

Des souris rajeunies, mais avec une espérance de vie raccourcie

Des chercheurs suisses ont examiné les effets négatifs causés par la reprogrammation cellulaire chez des souris ...
japon2
/ IVG-IMG

Vente libre de la pilule du lendemain : un test au Japon

Le 28 novembre, le Japon a débuté, à titre expérimental, la vente libre de pilules du lendemain ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres