GPA vers un nouvel eugénisme ?

Publié le : 16 janvier 2015

Dans une tribune postée sur le site du quotidien La Croix, Danielle Moyse s’interroge sur la tentation eugéniste à travers la question posée par les enfants nés de gestation pour autrui (GPA).

 

Elle reprend l’histoire de Gammy, porteur d’une trisomie 21, « généreusement adopté » par sa mère porteuse, quand le couple commanditaire avait demandé son élimination pendant la grossesse. A la naissance, seule sa jumelle, née sans handicap, avait été adoptée par le couple (cf. Synthèse de presse Gènéthique du 18 août 2014, 24 novembre 2014). Danielle Moye renvoie aux propos de Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Lejeune (le Figaro du 04/08/2014) qui soulignaient que « les mères porteuses vivent une vraie grossesse donnant lieu à la naissance d’un enfant, et non à une poupée inanimée, à détruire en cas de défectuosité ».

 

Pour elle, cet évènement, interroge notre rapport à la naissance : « On ne peut ici dissimuler la violence que représente la volonté de se débarrasser d’un enfant à naître anormal, tandis que l’on décide de garder son jumeau bien portant ! La simultanéité des deux décisions oblige à se demander comment le rescapé aurait pu vivre en tant que survivant d’un enfant, conçu, au même moment que lui, mais refusé parce que malade ! Or, le seul fait que, d’habitude, ce ne soit pas dans le même temps qu’on laisse naître les enfants ‘sains’ et que l’on élimine généralement ceux qui sont porteurs de certaines anomalies ne permet plus, après pareil épisode, d’occulter entièrement la brutalité de la logique sélective qui sous tend désormais la procréation. »

 

Elle souligne la difficulté pour ces « gestations volontaires » de prendre en compte la naissance éventuelle d’un enfant handicapé, et l’inévitable « logique eugéniste » qu’elles supposent, se demandant enfin comment l’homme peut « en tant que parent ou en tant qu’enfant, accomplir son humanité, s’il est pris sous l’étau d’un programme pré-établi ? »

 

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Suivez-nous sur twitter : @genethique

 

<p>blogs.la-croix.com (Danielle Moyse) 15/01/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres