Genostem : de l’importance de la recherche sur les cellules souches adultes

Publié le : 11 juin 2004

Genostem est un consortium européen de scientifiques sur « l’ingénierie de cellules souches adultes mésenchymateuses appliquée aux tissus conjonctifs ». Ce projet, coordonné par Christian Jorgensen (PD, PhD) de l’INSERM, est financé dans le cadre du 6ème programme-cadre de recherche de la Commission Européenne, avec pour finalité de développer, à partir de cellules souches adultes mésenchymateuses (MSCs), un panel de cellules destinées à reconstruire différents tissus (cartilage, os, ligament…).

Quand les organes et les tissus sont irrémédiablement endommagés, ils peuvent être remplacés par un modèle artificiel ou une greffe d’organe. Cependant, le nombre de donneurs est très limité. La transplantation d’organes et de tissus construits avec des cellules souches autologues (provenant du patient lui-même) fournit donc une solution alternative.
L‘utilisation de cellules souches embryonnaires est limitée (questions éthiques, problèmes éventuels de rejet) c’est pourquoi le Genostem s’est tourné vers l’utilisation de cellules souches adultes, et plus particulièrement les MSCs en ce qui concerne les tissus conjonctifs.

Le marché est estimé à 15 milliards d’euros pour les maladies de l’os, du cartilage et autres tissus conjonctifs, à 7 milliards d’euros pour les tissus mous. Celui de la thérapie cellulaire devrait atteindre 30 milliards d’euros en 2010.

Consultez en ligne www.genostem.org et le 1er numéro de Genostem Actualités

Gènéthique 11/06/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres