FIV : un nouveau dispositif de sélection des spermatozoïdes

Publié le 3 Jan, 2018

Une équipe du Worcester Polytechnic Institute (WPI) et associée à l’université de Stanford a développé un dispositif de tri des spermatozoïdes dans l’objectif de sélectionner les « plus sains » pour les fécondations in vitro. Nommé « SPARTAN » pour Simple Periodic ARray for Trapping and isolatioN, il s’agit d’un dispositif microfluidique : les spermatozoïdes « les plus sains » sont ceux qui le traversent le plus rapidement. L’appareil mesure environ 4 millimètres de large et 12 à 16 millimètres de long, et le tri prend entre 5 et 30 minutes en clinique. Alors que les méthodes « classiques » trient les spermatozoïdes en fonction de leur motilité, SPARTAN y ajoute le critère de la morphologie.

 

La société DxNow, basée dans le Maryland, a d’ores et déjà déposé un brevet et prévoit de demander l’approbation de la FDA pour une mise sur le marché en juillet 2018.

Medical press, Sharon Gaudin (3/01/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres