Fin de l’avortement gratuit en Angleterre pour les Irlandaises du Nord : le débat polémique sur l’harmonisation relancé?

Publié le : 12 mai 2014

La Haute Cour de Justice de Londres vient de supprimer l’accès gratuit à l’avortement au Nord-irlandaises qui venaient jusqu’alors en Angleterre recourir à cet acte, bénéficiant du système de santé publique, le NHS (National Health Service). 

En effet, l’Abortion Act de 1967 ne s’applique pas en Irlande du Nord, à l’inverse du reste du Royaume-Uni. En Irlande du Nord, l’avortement est autorisé jusqu’à 9 semaines et en cas de danger pour la vie de la mère ou s’il existe « un risque à long terme pour sa santé physique ou mentale« , contre 24 semaines en Angleterre. Selon le ministère de la Santé de Belfast, 51 personnes ont avorté en Irlande du Nord l’année dernière quand plus de 1000 femmes se rendaient en Angleterre ou aux Pays de Galles.

Cette décision pourrait relancer le débat en Irlande du Nord où des voix de tous bords redoutent une harmonisation de la législation avec le reste du Royaume-Uni. Déjà, David Ford, ministre de la Justice d’Irlande du Nord, a « récemment promis un rapport sur la possibilité de modifier la loi sur l’avortement dans la région pour les femmes qui portent un bébé présentant des malformations fatales« . 

<p> Lemonde.fr 08/05/2014 - Theguardian.com (Henry McDonald) 08/05/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres