#fairändern : une initiative citoyenne autrichienne pour donner aux femmes enceintes une meilleure place, parce que les enfants sont « l’avenir de la société »

Publié le 22 Mar, 2019

En Autriche, une simple pétition a fédéré tout le pays. Portée par trois femmes, Carina Marie Eder, Petra Plonner et Marie-Louise Schütz, un projet d’initiative citoyenne parlementaire, #fairändern, qu’on peut traduire « juste changement », a été lancé pour « promouvoir l’équité pour les femmes enceintes et leurs enfants ». Derrière ce hashtag, la pétition demande au gouvernement de :

  • Publier des statistiques officielles sur l’avortement. En effet, l’Autriche est l’un des seuls pays d’Europe à ne disposer que d’ « estimations ».
  • Réaliser une étude scientifique pour identifier les motivations réelles qui poussent à l’avortement.
  • Offrir aux femmes fragilisées des soutiens juridiques, financiers et psychosociaux lorsqu’elles sont confrontées à une grossesse non-planifiée.
  • Proposer des services de soutien aux parents d’enfants porteurs de handicap, à naître ou déjà nés.
  • Instaurer un délai de réflexion de trois jours avant l’avortement, comme pour de nombreuses autres interventions chirurgicales.

 

Par ailleurs, le collectif va lancer une campagne d’information « sur les possibilités de confier l’enfant à l’adoption » comme « alternative à l’avortement », dans un pays où les parents en attente d’adoption sont nombreux.

 

#fairändern réclame aussi une abolition de l’ « indication eugénique figurant dans la loi », pointant la « discrimination » qui permet d’avorter un bébé jusqu’au terme de la grossesse s’il est porteur de handicap.

 

« #fairändern n’est pas seulement une question d’améliorations juridiques et sociales, mais une initiative citoyenne qui cherche à créer un climat social global en accueillant les femmes enceintes et leurs familles et en voyant les enfants comme l’avenir de la société », explique Petra Plonner, vice-présidente de #fairändern.

Institut Européen de Bioéthique (21/03/2019)

Partager cet article

Synthèses de presse

17_trisomie21
/ Diagnostic Prénatal

DPN : Un médecin accusé de “négligence” est acquitté

La mère a déclaré que s’ils avaient su que leur fille, née en 2011, était trisomique, elle aurait décidé d’avorter ...
Le Laos autorise la GPA et l’avortement
/ IVG-IMG, PMA-GPA

Le Laos autorise la GPA et l’avortement

Une nouvelle loi autorise la maternité de substitution et l’avortement, au Laos. Selon le ministère de la Santé, le nouveau ...
Carte d’identité en Argentine : H, F ou "X"
/ Genre

Carte d’identité en Argentine : H, F ou “X”

Il existe désormais 3 catégories possibles pour identifier le sexe du détenteur de documents d’identité : "masculin", "féminin", ou "X" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres