Extension de l’IMG : les pressions pour avorter s’exerceront tout au long de la grossesse

Publié le : 2 octobre 2020

Roland Hureaux, essayiste et diplomate, revient dans les colonnes de Valeurs Actuelles sur l’extension de l’interruption médicale de grossesse, ajoutée par voie d’amendement cet été au projet de loi bioéthique. Toute « détresse psycho-sociale » ‘permettrait’ d’avorter jusqu’au terme de la grossesse (cf. Loi de bioéthique : sous couvert de détresse psychosociale, les députés détournent l’IMG et Extension de l’IMG pour détresse psychosociale : « Une forme d’indignité, pour ne pas dire de barbarie »). Loin d’être « un nouveau triomphe de la volonté individuelle, des femmes en particuliers », cette mesure « aura pour principal effet d’augmenter la pression » exercée sur elles « pour les pousser à avorter » et donc d’augmenter leur « détresse », explique Roland Hureaux.

Le terme de « détresse psycho-sociale », tout comme le précédent « état de détresse » aujourd’hui abrogé, peut tout aussi bien comprendre d’ « authentiques difficultés personnelles » qu’un « simple choix d’opportunité », c’est là toute son ambiguïté. Autre « idée fausse » que l’essayiste met à mal : « la large extension de l’infanticide dans le passé ». Enfin, «imaginer qu’on soit passé d’une pression collective pour le bien de la cité à l’expression de désirs individuels est un leurre », car de multiples pressions s’exercent aujourd’hui sur les femmes enceintes : « des parents sur les filles mineures et même majeures, des employeurs ou chefs de service, des collègues de bureau, des maris et compagnons »… Des pressions ignorées, qui ne sont pas passibles de poursuites, regrette Roland Hureaux. « Loin d’être une affaire individuelle, la décision d’avorter résulte le plus souvent du collectif, du corporatif, de l’agrégatif ». Et de fait, « l’amendement dont nous parlons va avoir des conséquences dramatiques pour les femmes : les pressions pour qu’elles avortent, souvent vraie source de la “détresse psycho-sociale” pourront s’exercer tout au long de la grossesse ».

Source : Valeurs Actuelles, Roland Hureaux (1/10/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres