Euthanasie : les Pays Bas en voie de légaliser

Publié le 10 Avr, 2001

Ce soir, le sénat néerlandais doit se prononcer sur une proposition de loi légalisant l’euthanasie, déjà approuvée par les députés le 28 novembre dernier. Ce texte propose une véritable légalisation de l’euthanasie accompagnée de plusieurs conditions. Le patient devra être en phase terminale, être victime de « souffrances intolérables », ne plus avoir aucun espoir de survie et avoir déclaré, alors qu’il était en possession de tous ses moyens mentaux, qu’il souhaite mettre fin à ses jours. Le médecin praticien devra ensuite se soumettre au contrôle de commissions régionales chargées de veiller au respect de ces conditions. Il peut être conduit en justice et condamné si celles-ci considèrent qu’il a failli à ses obligations.

 

Les mineurs de 12 à 16 ans auront également la possibilité de recourir à l’euthanasie, avec l’accord de leur parent. Pour les jeunes âgés de plus de 16 ans, ce consentement parental ne sera plus nécessaire.

 

L’initiative a déjà été nommée de « triste primeur » lors du vote en première lecture. La présidente de l’Alliance chrétienne démocrate, principal parti d’opposition aux Pays Bas, s’insurge, soutenue par les petits partis protestants : « on passe d’un acte d’exception à un acte de plus en plus normal ». Les Eglises, catholiques et protestantes ainsi que les représentants musulmans et juifs des Pays bas ont adressé une pétition commune au sénat afin de demander le rejet de la loi.

 

Au niveau international, le Vatican a déjà dénoncé en novembre dernier cette loi qui « violait la dignité humaine ». Elle a été jugée contraire à la Convention européenne sur les droits de l’homme par le rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe sur ce sujet, Edeltraut Gatterer.

 

Jusqu’à présent, seule une province australienne avait voté une loi en ce sens en 1996 mais celle-ci avait été abrogée au niveau fédéral. Par ailleurs, au Danemark un patient peut décider lui-même de l’arrêt des traitements s’il est atteint d’une maladie incurable et en Suède « l’assistance au suicide » est un délit non punissable.

La Croix 09/04/01 Le quotidien du médecin 09/04/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres