Europe : oppositions sur le financement de la recherche sur les embryons

Publié le 6 Juin, 2006

Le 30 mai dernier, la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie (ITRE) du Parlement Européen a adopté, dans le cadre des négociations du 7ème programme cadre de recherche,  un amendement proposant d’allouer des fonds communautaires à la recherche impliquant l’utilisation et la destruction d’embryons humains.

Le 4 mai dernier, la Commission des affaires juridiques (JURI) du Parlement Européen avait voté contre le financement par le Programme-cadre de recherches impliquant la création, l’utilisation puis la destruction d’embryons humains.

La commission ITRE est responsable pour les programmes de recherche dans leur ensemble, alors que la commission JURI est responsable pour les questions éthiques liées aux nouvelles technologies.

Dans son communiqué, le Comité Exécutif de la Commission des Épiscopats de la Communauté Européenne (COMECE) réitère son "objection" au "financement par l’Union européenne de la recherche impliquant la destruction d’embryons humains". "Traiter un embryon humain comme un sujet de recherche n’est pas compatible avec le respect de la dignité humaine". Les évêques appellent l’Union européenne à concentrer ses efforts de recherche sur d’autres domaines prometteurs notamment sur d’autres types de cellules souches. Pour les évêques, l’Union européenne doit prouver "qu’elle respecte les valeurs et les raisons fondamentales en vertu desquelles certains États membres interdisent ou limitent ce type de recherche dans le respect de l’inviolabilité de la vie et de la dignité humaine".

 

Zenit 01/06/06 – Famille Chrétienne 10/06/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres