Europe : les enjeux éthiques de la recherche

Publié le : 28 avril 2003

Un séminaire inter-institutionnel sur les enjeux éthiques de la recherche, organisé par la Commission européenne s’est déroulé le 24 avril dernier à Bruxelles. Le thème était : »La recherche sur les embryons humains et les cellules souches dans le cadre du 6e programme cadre de la recherche ». Les débats ont fait émerger les divisions entre les différents états sur cette épineuse question. Philippe Busquin, commissaire européen en charge de la recherche a rappelé en début de séance que le débat devait se recentrer sur l’opportunité éventuelle de financer la recherche sur les cellules souches embryonnaires afin de faire une proposition à la Commission en mai ou juin prochain. Le rôle des institutions européennes n’est pas, a t-il rappelé, de légiférer sur des questions éthiques.

 

Le directeur général de la Commission en charge de la recherche, Achilleas Mitsos a rappelé que les 3 points les plus contestés, c’est à dire la création d’embryons à des fins de recherche, le clonage humain et les modifications du génome humain, ne seraient pas financés dans le cadre de ce programme de recherche.

 

Les membres ont alors exposé leurs différents points de vue. Un consensus sur ces questions semble aujourd’hui compromis, les visions et intérêts des différents états étant très divergents. 

 

M. Busquin a rappelé que la décision finale se ferait après consultation du Conseil et du Parlement européens. 

 

Pour conclure, M. Busquin a rappelé que le 6ème programme cadre ne pourrait pas couvrir tous les aspects de la recherche sur les cellules souches embryonnaires et que certaines questions seraient laissées à l’appréciation de chaque pays. Toutefois il a rappelé que, pour que la recherche Européenne devienne une référence, un consensus global devait être trouvé.

<p>Cordis 25/04/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres