Etude sur le nombre d’IVG pratiquées en France

Publié le : 23 juin 2011

La Direction de la recherche, des études et de l’évaluation des statistiques (DREES) vient de publier une étude concernant le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) pratiquées en France.

Le service statistique des ministères sociaux note que le nombre d’IVG s’est globalement stabilisé. Cela concerne aussi le nombre d’IVG pratiqués chez les plus jeunes, qui semble, depuis 2009, amorcer une légère baisse. "Depuis 20 ans, constate l’étude, IVG et naissances évoluent de manière quasi parallèle traduisant ainsi une relative stabilité de la propension à interrompre une grossesse sur cette période". En 2009, pour 800 000 naissances, 222 000 avortements ont été pratiqués, soit 15 avortements pour 1000 femmes.

L’IVG médicamenteuse concernerait plus de la moitié des avortements, tous secteurs confondus. Les cabinets médicaux, qui peuvent la pratiquer depuis 2004, en assurerait 15%.

La DREES pointe également un "désengagement du secteur privé" concernant l’IVG, qui ne serait pas financièrement rentable. En 1995, plus de 65% des IVG se pratiquaient dans les hôpitaux publics, ceux-ci représentent aujourd’hui 77% du nombre.

AFP 22/06/2001 - Hospimedia 22/06/2011 – Libération 23/06/2011

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres