Ethique de l’IA : les pays membres de l’Unesco s’accordent

Publié le 26 Nov, 2021

Le 25 novembre, l’Unesco[1] a voté un texte « mondial » sur l’éthique de l’intelligence artificielle (IA). La recommandation de 28 pages a été ratifiée par les 193 Etats membres. Elaborée pendant deux ans, elle est un « dispositif incitatif sans possibilité de sanctions ». Elle pourrait en revanche « inspirer de futures règlementations nationales ».

Si elles peuvent « rendre de grands services à l’humanité », les technologies de l’IA « soulèvent également des préoccupations de fond ». Elles pourraient « influer sur les droits de l’Homme et les libertés fondamentales, l’égalité des genres, la démocratie ». Aussi, « il y a une nécessité d’assurer la transparence et l’intelligibilité du fonctionnement des algorithmes et des données à partir desquelles ils ont été entrainés ».

Plusieurs « valeurs » sont mises en avant dans le texte, telles que : « Respect, protection et promotion des droits de l’Homme », « diversité et inclusion », promotion de « sociétés pacifiques » et de l’environnement. Les signataires s’engagent à les respecter et à mettre en place « un outil législatif pour encadrer et surveiller les IA », sécuriser les données personnelles et éduquer le grand public à ce sujet.

La recommandation précise que les systèmes d’IA « ne doivent pas disposer d’une personnalité juridique » et que « la responsabilité doit toujours incomber à une personne physique ou morale ».

 

[1] Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture.

Sources : AFP (25/11/2021) ; L’Usine digitale, Alice Vitard (25/11/2021)

 

 

 

Partager cet article

Synthèses de presse

« Réaliser un humain parfait, ce serait le désocialiser »
/ Génome, Transhumanisme

« Réaliser un humain parfait, ce serait le désocialiser »

Pour Jean-Marie Besnier, "si la prise de pouvoir des technologies sur l’humain se confirme, nous irons vers une hyper-individualisation" ...
19_gpa_enfant
/ PMA-GPA, Tous les autres thèmes

Ukraine : la GPA plutôt que l’adoption internationale ?

La proposition de loi Limon limite "encore un peu plus" la possibilité pour les familles françaises de recourir à l’adoption ...
diabetes-777001_960_720

Des cellules iPS pour soigner le diabète ?

Des cellules pancréatiques fabriquées à partir de cellules iPS ont produit de l’insuline chez des patients atteints de diabète de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres