États-Unis : le Sénat et les cellules souches embryonnaires

Publié le : 3 juillet 2006

Le chef de la majorité républicaine, Bill Frist, en désaccord avec George W. Bush, a annoncé que le Sénat américain ouvrirait en juillet le débat sur la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

M. First a déclaré que "la recherche sur les cellules souches est extrêmement prometteuse".

Trois propositions de lois seront soumises au vote : la première portant sur le développement de la recherche sur les cellules souches embryonnaires ; la seconde sur les cellules souches non embryonnaires ; la dernière visant à "interdire l’acceptation ou la recherche de tissus issus de foetus spécialement développés pour les besoins de la recherche".

Actuellement, la loi de 2001, votée à l’initiative du président, interdit le financement par des fonds fédéraux de la recherche sur les cellules souches embryonnaires cultivées après août 2001.

En 2005, la Chambre des représentants a adopté un projet autorisant les chercheurs à utiliser les cellules souches provenant d’embryons surnuméraires des cliniques pratiquant la FIV. Si le Sénat votait un texte similaire, Bush pourrait user de son droit de veto, comme il avait menacé de le faire l’an dernier.

Swiss info 30/06/06

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres