Etats-Unis : la natalité au plus bas depuis un siècle

Publié le 6 Mai, 2021

Avec « un peu plus de 3,6 millions de bébés » nés aux États-Unis l’année dernière, le nombre de naissances du pays a chuté de 4% en 2020 par rapport à 2019. Une baisse pour la sixième année consécutive qui conduit au « plus faible nombre de naissances depuis 1979 » selon le Centre national des statistiques de santé. Par ailleurs, le nombre de bébés nés avant 37 semaines de grosses a diminué. Ils représentent 10,09 % des naissances, « la première baisse depuis 2014 ».

Le taux de naissances du pays est désormais de 55,8 naissances pour 1 000 femmes âgées de 15 à 44 ans. C’est « la moitié de ce qu’il était au début des années 1960 ». La chute a été enregistrée quelle que soit l’origine de la mère et pour presque tous les groupes d’âge, « atteignant son point le plus bas depuis que les autorités sanitaires fédérales ont commencé à le suivre il y a plus d’un siècle ». Chez les adolescentes, le taux de natalité a baissé de 8%, de 6% pour les femmes âgées de 20 à 24 ans. Et alors que le taux de natalité augmentait pour les femmes de plus de 30 ans, cela n’a pas été le cas l’année dernière.

Auparavant, les États-Unis faisaient partie « des rares pays développés dont le taux de fécondité permettait à chaque génération d’avoir suffisamment d’enfants pour la remplacer ». De 2,1 enfants par femme américaine il y a une dizaine d’années, il est tombé à 1,6 environ.

 

Sources : NPR, Bill Chappell (05/05/2021) ; Medical Xpress, Mike Stobbe (05/05/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres