Etats-Unis – don de gamètes : vers une ouverture du droit à connaître ses origines ?

Publié le : 29 septembre 2014

La Société américaine pour la médecine reproductive (American Society for reproductive Medicine – ASRM) vient d’actualiser les directives relatives au don de gamètes en tenant compte du fait que les enfants nés de cette technique peuvent avoir le droit de connaître leurs parents génétiques. Car de plus en plus nombreux sont les enfants concernés qui souhaitent avoir accès à leurs origines de même que les donneurs qui souhaitent s’impliquer dans la vie des enfants dont ils sont à l’origine. 

 

Dans certains pays, comme en Grande-Bretagne, les enfants, à partir de 18 ans, peuvent avoir accès à certaines informations. Ce n’est pas le cas aux Etats-Unis mais la législation pourrait changer puisque l’ASRM a déclaré que les donneurs ne pourraient plus être assurés d’un total anonymat de leur don vis-à-vis des enfants dont ils pourraient être à l’origine. 

<p>Bioedge (Michael Cook) 28/09/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres