Etats-Unis : Des modèles embryonnaires obtenus à partir de cellules souches humaines

Publié le 12 Sep, 2019

Des chercheurs de l’université du Michigan[1] annoncent avoir « appris à créer des modèles d’embryons humains à partir de cellules souches ». Les « centaines » d’embryons « artificiels » obtenus manquent toutefois des tissus nécessaires à la formation du placenta. Ces expériences débutées en 2017 (cf. Créer des « embryons artificiels » pour contourner la législation) soulèvent de nombreux problèmes éthiques et juridiques.

 

« Ce ne sont pas de vrais embryons », se défendent les auteurs. Mais ces embryons humains sont viables ; ils sont détruits par les chercheurs au bout de quelques jours de développement. Des travaux similaires menés chez la souris ont été poursuivis jusqu’à l’implantation chez une souris porteuse, sans, pour l’heure, aboutir à la naissance de souris vivantes.

 

Les chercheurs, en panne de financement, réclament un encadrement plus clair dans ce domaine, avec notamment une interdiction d’utiliser ces modèles embryonnaires à des fins de reproduction.

MIT (11/09/2019) – Meet the artificial embryos being called “uncanny” and “spectacular”

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres