Etats-Unis: au Nouveau-Mexique, un projet de loi définit l’avortement après viol comme une « destruction de preuve »

Publié le : 25 janvier 2013

 Aux Etats-Unis, dans l’état du Nouveau-Mexique, une parlementaire républicaine, Catherynn Brown, a déposé ce mercredi "un projet de loi qui vise à définir l’avortement ‘comme une destruction de preuve dans les cas de pénétration sexuelle criminelle ou d’inceste’ ". En outre, il prévoit que "la destruction de preuve doit inclure, le fait d’obtenir ou de faciliter, ou de contraindre ou d’obliger une tierce personne à avorter d’un foetus résultant d’une pénétration sexuelle criminelle ou d’un inceste avec l’intention de détruire la preuve du crime". Enfin, le texte "veut […] faire de l’IVG après viol un délit, passible de trois ans de prison". 

 AFP 24/01/13 - Europe1.fr 25/01/13 - Lalibre.be 25/01/13

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres