Etats-Unis: 76 millions de dollars pour les cellules IPS

Publié le : 22 mars 2010

Aux Etats-Unis, l’Institut national du coeur, du poumon et du sang (National Heart, Lung and Blood Institute, NHLBI) a annoncé un financement de 76 millions de dollars pour la recherche sur les cellules iPS, pendant 5 ans. Constatant l’obtention facile de cellules souches pluripotentes induites (iPS) à partir de tissus humains – par exemple à partir de fibroblastes de peau ou de cellules sanguines – et leur possible utilisation « comme modèles de maladies pour des tests  thérapeutiques ou des examens toxicologiques« , le programme vise à améliorer les protocoles de création et de différenciation de cellules iPS. Le but est de rendre ces technologies efficaces pour produire ces cellules iPS à haut débit. Le programme a également pour objectif de « développer des types cellulaires iPS associés à d’autres pathologies cardiovasculaires, pulmonaires et d’origine sanguine« . 

 

Les cellules iPSserviront à « étudier le lien entre variations génétiques et maladies« , et à comprendre « comment les variants génétiques […] influencent les phénotypes moléculaires dans des modèles cellulaires de maladies« .

 

Les responsables du NHLBI affirment que ces recherches permettront le développement d’une « prévention efficace et des stratégies thérapeutiques pour les maladies communes et rares du coeur, du poumon, du sang, et les maladies du sommeil« .

<p>Bulletins-electroniques.com 19/03/10</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres