Espagne : vers un retrait définitif du projet de loi sur l’avortement ?

Publié le : 15 septembre 2014

En mai dernier, le ministre de la Justice espagnol, Alberto Ruiz-Gallardon, à l’origine du projet de loi visant à limiter le recours à l’interruption volontaire de grossesse, annonçait que le texte pourrait être approuvé par les deux assemblées avant l’été (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 9 mai 2014). Fin juillet, le texte était toujours en suspens (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 28 juillet 2014). 

 

Le quotidien espagnol El mundo va aujourd’hui plus loin : la dite loi « ne verra pas le jour« . Le journal assure qu’au sein du gouvernement et du PP (Parti populaire, actuellement au pouvoir), « il n’existe aucun consensus interne sur cette loi et si un accord n’est pas fait, chose qui paraît très difficile, la loi ne sera pas approuvée« . 

 

Le quotidien explique que plusieurs points divisent le Parti populaire de Mariano Rajoy, chef du gouvernement, notamment sur le fait que le projet puisse contenir « une liste précise des malformations incompatibles avec la vie, qui permettraient aux femmes d’interrompre leur grossesse« , bien que le ministère de la Justice ait démenti la présence d’une telle liste.

 

Face au « coût électoral élevé » que certains membres du PP font peser sur ce projet de loi, une cinquième Marche pour la Vie devrait rassembler dans les rues le 21 septembre les partisans du texte. 

<p>Elmundo.es (Lucia Méndez) 14/09/2014 - Leparisien.fr 14/09/2014 - Terrafemina.com (Antoine Huot de Saint Albin) 14/09/214 - Gènéthique</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres