Espagne: manifestation en faveur d’une restriction de l’accès à l’avortement

Publié le : 8 avril 2013

 Ce samedi 6 avril, des centaines de personnes se sont rassemblées à Madrid, en musique, « pour protester contre l’avortement et demander un changement ‘sans plus tarder’ de la loi espagnole, comme s’y était engagé le gouvernement« . Les organisateurs, un collectif de 486 associations, « ont conclu le rassemblement par la lecture d’un manifeste en faveur ‘de la lutte pour la dignité humaine‘  » et exigés un changement de la loi « dans les plus brefs délais« . 

 

En Espagne, la loi encadrant la pratique de l’avortement est une loi de juillet 2010, de l’ancien gouvernement socialiste. Elle autorise, « notamment toute femme à avorter jusqu’à 14 semaines de grossesse, jusqu’à 22 semaines dans les cas de ‘risque pour la vie et la santé’ de la mère ou de ‘grave malformation du foetus’ « . En arrivant au pouvoir, fin 2011, « le nouveau chef du gouvernement conservateur Mariano Rojoy […] avait promis un changement de la loi et son équipe a indiqué en juillet 2012 préparer un nouveau texte beaucoup plus restrictif, qui reviendrait à interdire l’interruption de grossesse, sauf dans cetains cas » (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 24/07/2012). 

 

<p> AFP 06/04/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres