Espagne / IVG : le gouvernement retire son projet de loi

Publié le : 23 septembre 2014

En décembre 2013, le Conseil des ministres espagnol adoptait un projet de loi visant à restreindre le recours à l’avortement. (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 23 décembre 2014). Depuis, la présentation de ce projet au Parlement n’a cessé d’etre repoussée. Il y a une semaine, le quotidien espagnol El Mundo annonçait qu’il ne verrait jamais le jour (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 15 septembre 2014). 

 

Mais ce mardi 23 septembre, le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, sort de son silence et annonce officiellement le retrait du projet de loi. Pourtant, réformer la législation sur l’avortement actuellement en vigueur était une promesse électorale. Le chef du gouvernement a déclaré : « Le gouvernement a fait le plus d’efforts possibles pour tenter de parvenir au meilleur consensus possible. […] Nous allons continuer à étudier des formules permettant de parvenir à un meilleur accord sur la réforme. Mais en ce moment, je crois avoir pris la décision la plus sensée » a-t-il ajouté. 

 

Une annonce qui décevra les milliers de manifestants anti-avortement qui se sont exprimés dimanche dernier, 21 septembre (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 22 septembre 2014) qui parlait déjà de « trahison« , anticipant la décision de ce jour. 

 

La loi en vigueur depuis 2010 autorise l’avortement jusqu’à la quatorzième semaine de grossesse. 

<p>AFP 23/09/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres